Nigeria : Deux suspects arrêtés dans une enquête sur un trafic de médicaments illicites provenant du Pakistan

La police de Lagos a démantelé un gang spécialisé dans l’importation de médicaments contrefaits et illicites provenant du Pakistan. Deux suspects ont été arrêtés. Lors du contrôle d’un chargement, les autorités ont découvert des médicaments contrefaits et de contrebande, notamment des antibiotiques, du sirop contre la toux, des pilules abortives, etc. ; la plupart de ces traitements portaient le nom d’une société pharmaceutique connue.

Source : www.vanguardngr.com

Irlande : Le ministre de la Santé met en garde contre le danger d’utiliser des médicaments sur ordonnance non approuvés pour traiter le COVID-19

Des médicaments sans licence, prétendant traiter le Covid-19, ont été illégalement importés en Irlande du Nord, a annoncé le ministre de la Santé Robin Swann. Certains de ces soi-disant médicaments pourraient potentiellement faire plus de mal que le virus.
Le ministre a déclaré : « J’exhorte le public à ne pas se laisser berner par les offres en ligne de produits médicaux. (…) Soyez sûr que les médicaments ainsi obtenus présentent un réel danger pour ceux qui les prennent. (…) Ce problème n’est pas quelque chose que nous pouvons aborder isolément et mon département continuera à travailler avec d’autres agences pour interrompre l’approvisionnement en médicaments illégaux. »

Source : www.irishexaminer.com

Congo : Instauration d’un nouveau registre pour les pharmaciens afin d’améliorer la traçabilité des médicaments

Le directeur de la pharmacie et du médicament, le Dr Boniface Okouya, a annoncé le 22 juillet 2020 l’instauration d’un registre dans lequel les pharmaciens inscriront les produits délivrés qui ne sont pas en vente libre ainsi que leurs prescripteurs. La disposition sera mise en place pour une traçabilité et un meilleur suivi de la dispensation de certains produits pharmaceutiques, a-t-il expliqué dans sa communication donnée lors de sa conférence animée au Centre d’information des Nations unies.

Source : www.adiac-congo.com

Irlande : Des anxiolytiques falsifiés à l’origine de plusieurs décès

Des versions falsifiées de benzodiazépine Ksalol – une marque d’alprazolam vendue par le fabricant de médicaments génériques Galenika – ont entraîné plusieurs décès et admissions à l’hôpital en Irlande, selon les médias locaux. L’utilisation des pilules, vendues 2 € l’unité dans la rue et plus connues sous le nom de « castles », se serait accélérée pendant le confinement. Bien que certains des faux ne contiennent aucun ingrédient actif, on pense que certains contiennent du fentanyl et des analogues qui peuvent être 100 fois plus puissants que la morphine et jusqu’à 50 fois plus puissants que l’héroïne, ce qui augmente le risque de surdose.

Source : www.securingindustry.com

Canada : Saisie d’une presse à comprimés lors d’une opération de lutte contre le trafic de médicaments sur ordonnance

À la fin du mois dernier, la RNC Drug Investigation Unit (DIU) a saisi une presse à comprimés de qualité commerciale capable de fabriquer 20 000 pilules en une heure, dans le cadre de l’opération Rhino. La police pense qu’elle a été utilisée pour produire des drogues illicites qui étaient annoncées comme médicaments sur ordonnance. Les autorités pensent que la presse à pilules a été achetée illégalement sur le dark web et est la première du genre à être saisie dans la province.

Source : www.thetelegram.com