Togo : La Fondation Brazzaville lance un nouveau projet de lutte contre les faux médicaments piloté par l’ancien juge Jean-Louis Bruguière

Jean-Yves Ollivier, créateur de la Fondation Brazzaville a annoncé le lancement avant la fin de l’année à Lomé d’une initiative destinée à renforcer la lutte contre le trafic de faux médicaments. Selon Jeune Afrique, cette initiative devrait être parrainée par les présidents du Togo, du Congo, du Niger, du Sénégal et d’Ouganda et être pilotée par Jean-Louis Bruguière, ancien juge antiterroriste français.

Source : www.republicoftogo.com I www.brazzavillefoundation.org

Instagram va interdire la publicité pour les traitements miracles

La plateforme a affirmé le mercredi 18 septembre que toute publication postée sur Instagram faisant “une déclaration miraculeuse à propos de certains produits de régime ou de perte de poids, liée à une offre commerciale telle qu’un code de réduction », sera automatiquement bloquée et invisible pour les utilisateurs de moins de 18 ans. Instagram a également inclus dans ses nouvelles règles tout contenu faisant la publicité d’un “résultat miracle” grâce à des produits minceur, illustrant un résultat avant/après spectaculaire. “Nous voulons qu’Instagram soit un environnement positif pour tout le monde qui l’utilise. Cette politique s’inscrit dans nos efforts continus visant à réduire la pression que les gens peuvent parfois ressentir en utilisant les médias sociaux”, a déclaré Emma Collins, gestionnaire des politiques publiques chez Instagram.

Source : www.huffingtonpost.fr

Espagne : Le tribunal de Grenade enquête sur la prétendue distribution de médicaments illicites au sein d’un hôpital public par une société de distribution sans licence.

Le tribunal d’instruction de Grenade enquête sur l’allégation selon laquelle des médicaments sans contrôle de traçabilité auraient été délivrés à l’hôpital Virgen de las Nieves de Grenade par un distributeur sans licence il y a plusieurs années. 14 personnes au total font l’objet d’une enquête. La plainte du bureau du procureur est dirigée, entre autres, contre l’employeur de trois sociétés pharmaceutiques suspectes et contre les responsables de la vente de médicaments.

Source : www.lavanguardia.com

USA : Un tribunal du Texas condamne un migrant irakien à 30 ans de prison pour vente de médicaments illicites et falsifiés sur le Dark Web

Les médicaments vendus par Alaa Mohammed Allawi, qui travaillait comme interprète pour le ministère de la Défense avant d’être admis aux États-Unis en 2012, auraient entraîné la mort d’un marine américain et de deux surdoses non mortelles. L’accusé et ses complices auraient vendu des pilules d’oxycodone contenant du fentanyl à des personnes dépendantes aux opioïdes en échange d’un paiement en devises, comme par exemple le Bitcoin. Allawi, aurait commencé par vendre des faux médicaments sur ordonnance à des étudiants de l’université du Texas à San Antonio en 2015 et aurait dirigé un gang qui fabriquait et vendait plus de 350 000 comprimés d’oxycodone contenant du fentanyl, un opioïde synthétique, 50 fois plus puissant que l’héroïne et 100 fois plus puissant que la morphine. En plus d’une peine de prison de 30 ans, l’accusé a également été condamné à 14,32 millions de dollars d’argent sur la base des profits qu’il a réalisés avec son trafic.

Source : www.illicit-trade.com

Panama : Découverte d’un dentifrice falsifié contenant de l’antigel

Le faux dentifrice, trouvé dans les magasins de Panama City, David et Santiago, était une contrefaçon de la marque Triple Action de Colgate-Palmolive et porte la date de péremption du mois d’avril 2022 avec le numéro de lot L9099CT1034, selon le ministère de la Santé de Panama (MINSA). Il contient du diéthylène glycol (DEG), un ingrédient déjà responsable de l’empoisonnement de centaines de personnes dans le pays il y a quelques années.

Source : www.securingindustry.com