PRIORITÉS

Parce que la santé publique mondiale est un sujet prioritaire, l’IRACM en a fait une priorité. Seul organisme indépendant actif à l’international, sa vocation exclusive est de lutter contre la contrefaçon de médicaments.

Le trafic de faux médicaments profite de la mondialisation et se joue des frontières. Aussi, pour être efficace dans leur lutte, les gouvernements doivent penser « international » et se doter d’outils transnationaux favorisant la coopération et l’échange de savoir-faire par delà leurs limites territoriales.

De cette nécessité, l’Institut International de Recherche Anti-Contrefaçon de Médicaments (IRACM) a développé de nombreuses actions internationales pour :

  • Sensibiliser et prévenir l’opinion publique et les gouvernements des dangers de la contrefaçon de médicaments qui s’immiscent chaque jour un peu plus dans tous les pays du monde, au travers de conférences et de campagnes d’information et de sensibilisation internationales.
  • Se doter d’experts internationaux renommés et d’organismes gouvernementaux et non-gouvernementaux internationaux pour lutter contre le trafic de faux médicaments.
  • Etre une force de propositions pour proposer des actions internationales dans toutes les régions du monde, en mettant à disposition des Etats des lois modèles, en promulguant des formations ou des conférences de sensibilisation au fléau, en assistant les populations du monde par des campagnes nationales et internationales et en agissant auprès des hauts représentants des Etats.

Conseillers spécialisés et chercheurs, formateurs et conférenciers, documentation et base de données, la totalité des ressources humaines, techniques et documentaires sont à disposition pour aider à élaborer une politique gagnante contre le trafic de faux médicaments.

Quelques actions prioritaires réalisées par l’IRACM sont présentées dans la page Initiatives.