Pharmacrime 2

Endiguer la prolifération des faux médicaments sur internet.

Le projet Pharmacrime 2 a eu pour objectif d’améliorer l’efficacité des enquêtes menées contre les médicaments falsifiés vendus sur internet. Lors d’une réunion organisée à Bruxelles les 22 et 23 octobre 2012, 75 experts européens de 25 autorités compétentes de l’Union Européenne se sont réunis. Il s’agissait de travailler à l’harmonisation et au développement de méthodes d’investigations et de lutte contre le trafic de médicaments illicites en ligne, et cela à l’échelle européenne. Ce projet a également participé au renforcement de la coopération interprofessionnelle et inter-état, indispensable lorsque l’on parle d’internet.

Pharmacrime 2 a diffusé un guide méthodologique d’enquête au niveau européen « A Practical Guide for Investigations on Illegal Internet Pharmacies ».

La conférence a été financée par la Commission européenne et de l’Institut International de Recherche Anti-Contrefaçon de Médicaments (IRACM) et a été organisée par Eucojust [lien vers www.eucojust.org]  (Association for European cooperation on Justice and Home Affairs.

 

 

Partenaires associés dans le projet Pharmacrime 2

  • AIFA (Italian Medicine Agency),
  • INTERPOL,
  • IRACM (International Institute of Research Against Counterfeit Medicines),
  • MHRA (Medicines and Healthcare products Regulatory Agency),
  • OCLASEP (Office Central de Lutte contre les atteintes à l’environnement et à la Santé Publique – French Gendarmerie),
  • SNDJ (French Judicial Customs),
  • ZKA (Central Office for Customs Investigation Service).

• Lire le communiqué de presse “Pharmacrime 2 : Endiguer la prolifération des faux médicaments sur internet. Les experts européens de la lutte contre le trafic de médicaments illicites sur internet se réunissent à Bruxelles les 21 et 22 octobre 2012”.

• En savoir plus sur Pharmacrime 2.