Cote d’Ivoire : Le vice-Président de la République inaugure une unité de production de produits pharmaceutiques

Le vice-Président Daniel Kablan Duncan a inauguré, au Village des technologies de l’information et de la biotechnologie (Vitib) de Grand-Bassam, une unité de production de produits pharmaceutiques indienne, dénommée « Africure ». Cette usine amène à 6 le nombre d’industries pharmaceutiques en activité en Côte d’Ivoire. « L’entrée en exploitation de ces usines est une excellente nouvelle, car elle permettra d’accroître la capacité de production pharmaceutique nationale, réduisant ainsi corrélativement notre dépendance de l’extérieur en matière d’approvisionnement en médicaments, surtout de première nécessité », a affirmé le Vice-Président.

Source : www.fratmat.info

Inde : Les autorités organisent un raid dans un magasin faisant de la publicité pour des produits sensés guérir le coronavirus

En pleine épidémie mortelle de coronavirus, la Maharashtra Food and Drug Administration et la police de Mumbai ont effectué une descente dans un magasin qui faisait de la publicité pour un produit sensé être efficace pour guérir le coronavirus. Un responsable du magasin a été arrêté. Les médicaments saisis seraient en réalité fabriqués avec de la boue.

Source : www.republicworld.com

USA : Saisie de six sacs contenant des kits de test du coronavirus contrefaits provenant du Royaume-Uni

Selon une déclaration des douanes et de la protection des frontières (CBP), les agents ont découvert « six sacs en plastique contenant divers flacons, en procédant au contrôle d’un colis présenté comme contenant des « flacons d’eau purifiée » d’une valeur déclarée de 196,81 $».
Après avoir examiné l’envoi, les douaniers ont trouvé « des flacons remplis d’un liquide blanc et étiquetés « Corona Virus 2019nconv (COVID-19) » et « Virus1 Test Kit », a ajouté l’agence. L’envoi – intercepté à l’International Mail Facility de LAXS – a été remis à la FDA pour analyse.
La saisie intervient après que le gouvernement américain a reconnu que le pays ne dispose pas de suffisamment de kits de test du coronavirus pour répondre aux besoins.

Source : www.securingindustry.com

Sénégal : La Douane saisit des corticoïdes et divers autres médicaments illicites lors d’un contrôle de véhicule

La saisie a eu lieu au barrage douanier de l’entrée Est de Kaffrine et concernait un véhicule immatriculé au Sénégal. Le trafiquant aurait dissimulé les médicaments dans un chargement de produits cosmétiques ; mais une fouille a permis de découvrir une grande quantité de produits pharmaceutiques dont des corticoïdes cachés dans les fauteuils et les cavités du véhicule. La valeur totale de la saisie est estimée à 37 555 620 francs CFA. Cette saisie porte à près de 122 millions de francs CFA, la valeur totale des saisies de faux médicaments réalisées à Kaffrine en 3 semaines.

Source : www.politique221.com

Mexique : Une enquête est lancée après le décès suspect de sept patients traités à l’héparine dans un hôpital

Les 7 décès ont eu lieu à l’hôpital régional Pemex de Villahermosa, à Tabasco. Des dizaines d’autres patients auraient, eux, souffert d’effets secondaires après avoir reçu de l’héparine, produite par le fabricant de médicaments national Laboratorios PiSA SA.
La Commission fédérale pour la protection contre les risques sanitaires (Cofepris) enquête sur l’hypothèse selon laquelle l’héparine utilisée à l’hôpital aurait été falsifiée. En effet, le fabricant a déclaré, après avoir examiné les flacons d’Inhepar 5000 UI / mL utilisés à l’hôpital, qu’ils avaient été réutilisés – ce qui est parfois observé avec des médicaments falsifiés.
Il y a plus de 10 ans, de l’héparine contaminée par du sulfate de chondroïtine sursulfaté (OSCS) – un adultérant utilisé pour tromper les tests de contrôle de la qualité – a blessé des milliers de patients dans le monde et tué des dizaines de personnes aux États-Unis et ailleurs.

Source : www.animalpolitico.com