Ghana : Alerte concernant des tests de dépistage de la malaria périmés

La Food & Drugs Authority (FDA) a lancé une alerte auprès des professionnels de santé pour qu’ils cessent d’utiliser un test de diagnostic du paludisme (SDR) appelé SD Bio Line Malaria. Selon l’agence de santé, le kit a bien été enregistré mais des investigations ont montré que le produit avait été « ré-étiqueté » et serait en fait périmé. Selon la FDA, le kit peut donner de faux résultats.

Source : www.dailyguideafrica.com

Mexique : alerte concernant un faux traitement de l’hépatite C

MexiqueLe directeur juridique du laboratoire de Gilead au Mexique a averti que des versions contrefaites du médicament Epclusa, un traitement de l’hépatite C, circulent au Mexique. Selon l’agence de santé les faux traitements « n’ont pas les niveaux appropriés de sofosbuvir et velpatasvir pour compléter un traitement efficace ». Des comprimés contrefaits ont été détectés à Sinaloa, ils portent le numéro de lot 19SPFD201, et la date de péremption 10/2019. En flacons de 400/1 00 milligrammes, les faux comprimés n’ont pas la taille des comprimés originaux et on peut facilement repérer des différences d’impression sur les flacons.

Source : www.naaju.com

Amazon prêt à racheter une des plus grandes pharmacies en ligne indienne

Le géant mondial du commerce électronique Amazon, envisagerait d’investir dans le marché indien des technologies de la santé en faisant l’acquisition de la pharmacie en ligne MedPlus. Selon certaines sources, les discussions entre Amazon et Medplus sont dans la phase préliminaire. Amazon a déjà fait un pari sur healthtech et a récemment racheté PillPack, une importante pharmacie en ligne, pour environ 1 milliard de dollars.

Source : www.inc42.com

USA : arnaque grâce à des fausses lettres de la FDA

La Food and Drug Administration a averti les consommateurs américains que des criminels ont imité leurs lettres d’avertissement à des fins d’extorsion. Au lieu de recevoir les produits pharmaceutiques qu’ils ont achetés sur le Web ou par téléphone, les consommateurs reçoivent des lettres d’avertissement officielles, mais fausses, prétendant provenir de la FDA. Ces faux courriers indiquent que la FDA a remarqué des violations de la règlementation en vigueur après examen de leur colis et de leurs comptes de médias sociaux. Les lettres avertissent également les consommateurs que « la FDA est (soi-disant) toujours en train d’enquêter sur cette livraison et que les mesures légales nécessaires seront prises si elle trouve une activité suspecte ». L’agence de santé américaine craint que ces fausses lettres d’avertissement soient liées à une escroquerie internationale.

Source : www.fda.gov

République Dominicaine : une usine de faux médicaments démantelée

republique-dominicaineUne usine de médicaments contrefaits a été démantelée à Saint Domingue. Les autorités ont saisi deux camions de médicaments et ont arrêté deux personnes. Parmi les faux traitements produits saisis : du diclofénac (un anti-inflammatoire), une pommade au menthol à base de diclofénac ainsi que d’autres médicaments sans registre sanitaire.

Source : www.almomento.net