L’IRACM lance une campagne nationale
LE FAUX MÉDICAMENT, KÉSAKO ?
Édition 2016
pour alerter le grand public sur les dangers des faux médicaments
et conseiller les patients sur l’achat de médicaments en ligne
et la conduite à tenir en voyage

 

 

Le 1er juillet 2015, l’IRACM a lancé une campagne de sensibilisation et d’information pour mieux aider à comprendre la contrefaçon de médicaments. Elle est dédiée aux patients de France métropolitaine et DOM-TOM afin de les informer sur ce phénomène en forte progression dans le monde.

En 2013 et 2014, 3,6 millions de faux médicaments ont été saisis au Havre. Des vols de camions de médicaments ont eu lieu en Italie en début d’année, et l’Allemagne a assisté à l’introduction de faux médicaments dans sa chaîne légale de distribution du médicament en avril dernier. Ces faits montrent que le phénomène se rapproche de notre pays.

Dans ce contexte, l’IRACM a souhaité mener une action auprès du grand public, et surtout des patients pour :

• Préserver la santé des patients en les informant sur les risques liés à la contrefaçon de médicaments.
• Les alerter sur les éventuelles conduites à risque notamment en cas d’automédication et promouvoir les bonnes pratiques de consommation des médicaments, en particulier sur internet et lors de déplacements à l’étranger.

Si, en France, les patients sont protégés du fait que la chaîne de distribution du médicament est très sécurisée, en revanche, internet et les voyages représentent un danger. Les médicaments contrefaits ou falsifiés constituent un risque grandissant pour la santé publique.

Cette campagne nationale se décline à travers un livret pour les patients, un site internet, une affiche et un quiz. Toute l’information est regroupée sur le site internet www.le-faux-medicament-kesako.com.

 

 

 
La campagne « le faux médicament, késako ? » en bref

  • Date de lancement : 1er juillet 2015
  • Pays concerné : France métropolitaine et DOM-TOM
  • Des milliers de livrets d’information et de conseils sont mis à disposition dans les salles d’attente des médecins et dans les CHU, ainsi que sur internet pour prévenir des dangers de la contrefaçon de médicaments.
  • Un site web comportant tous les liens utiles pour acheter des médicaments sur internet sans risque et savoir comment se comporter en voyage est en accès libre www.le-faux-medicament-kesako.com. Un quiz pour tester vos connaissances vous y attend.
  • En cas de doute sur un médicament acheté sur internet, abstenez-vous de le consommer et parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.
  • Un film de sensibilisation mettant en scène « La famille Toutfaux » et l’achat de divers produits sur internet.

– Consulter le site www.le-faux-medicament-kesako.com et retrouvez toutes les informations et le livret d’information sur le faux médicament.

– Film « La famille Toutfaux » à voir en famille pour sensibiliser sur l’achat de produits ou médicaments sans ordonnance sur des fausses pharmacies.

– Pharmaciens : l’affiche et le livret de la campagne sont disponible sur le site du Cespharm (Ordre National des Pharmaciens).

Télécharger l’affiche de la campagne.
Lire le communiqué de presse