Pérou : Le ministère de la Santé souhaite renforcer la surveillance dans les régions frontalières afin de mieux lutter contre le commerce illégal de médicaments.

Afin de renforcer les actions de lutte contre le commerce illicite de médicaments aux frontières, l’agence de santé Digemid a organisé une formation à destination des procureurs et des pharmaciens de Tacna, Puno, Iquitos et Tumbes. L’objectif de ce type de formation est de renforcer les capacités et de rappeler qu’un certain nombre de sanctions existent dans le code pénal pouvant être appliquées aux crimes liés à la falsification de médicaments.

Source : www.andina.pe

Pakistan : Importante saisie de compléments alimentaires illicites

La douane d’Islamabad a effectué un raid dans un bâtiment appartenant à l’une des deux chaînes de pharmacies majeures de la capitale. Elle a saisi une importante quantité de compléments alimentaires vendus illégalement, sans autorisations. La saisie comprenait également des produits cosmétiques importés. Le propriétaire de la franchise a réfuté les accusations et a déclaré que toutes les vitamines revendues via ses points de vente étaient importées légalement.

Source : www.thenews.com

Belgique : 500 000 médicaments illicites saisis lors de l’opération Pangea 12

Entre juin 2018 et juin 2019, l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) a contrôlé plus de 50.000 colis en Belgique dans le cadre de la douzième édition des opérations Pangea coordonnées par Interpol. Plus de 5.300 d’entre eux contenaient des produits contrefaits ou illégaux. Ils comprenaient environ 500.000 comprimés, tubes, flacons, gélules, etc. Les produits les plus confisqués sont des stimulants pour la dysfonction érectile, des stéroïdes, des somnifères et des antidouleurs. Ils provenaient le plus souvent de Singapour, d’Inde ou des États-Unis. Selon l’agence de santé, 140 dossiers pour dopage avec des produits tels que des stéroïdes anabolisants ont été initiés suite à cette opération.

Source : www.lecho.be

International : Opération Pangea : plus de 105 millions de médicaments illicites saisis en 10 ans

L’opération Pangea, coordonnée par INTERPOL, est une opération répressive internationale visant la vente en ligne de produits de santé contrefaits et illicites. Depuis son lancement en 2008, l’Opération a permis la saisie de plus de 105 millions d’unités de médicaments (pilules, ampoules, sachets, bouteilles, etc.) et a débouché sur 3 000 arrestations. Le bilan des opérations Pangaea au cours de la dernière décennie révèle qu’au moins 11% des produits médicaux vendus en ligne sont contrefaits et que toutes les régions du monde sont touchées.
Les produits les plus interceptés étaient des faux médicaments contre le dysfonctionnement érectile. Les anti-dépresseurs, les stéroïdes anabolisants et les médicaments utilisés pour traiter le diabète ou le cancer ont fait également partie des produits contrefaits. Par ailleurs, depuis 2015, les types de médicaments illicites saisis se sont diversifiés, notamment les quantités d’hypnotiques, de sédatifs et de médicaments anti-inflammatoires.

Source : www.interpol.int

Cameroun : Réunion de Douala : les acteurs de la lutte contre le trafic de faux médicaments réunis durant 5 jours

Importateurs et exportateur de médicaments, forces de l’ordre, pharmaciens, médecins, douaniers et départements ministériels sectoriels se sont réunis du 11 au 15 novembre 2019 à Douala, pour travailler sur les techniques de contrôle, de détection et de prévention contre les faux médicaments.
La concertation portait sur deux grands axes : d’une part, le volet théorique focalisé sur la formation des apprenants aux techniques d’analyse des risques ; et d’autre part, le volet pratique du séminaire basé sur les cas concrets de trafic.

Source : www.camer.be