Tchad : Un faux antibactérien découvert au Tchad par les équipes de Minilabs

Credit: www.DIFAEM.de

Credit: www.DIFAEM.de

Récemment, le groupe de travail sur le minilab du Réseau www.EPNetwork.org a découvert des comprimés falsifiés de cotrimoxazole ne contenant aucun principe actif. Les faux comprimés sont présentés sous blister contenant dix comprimés. Les plaquettes sont entourées d’un emballage extérieur affichant des fautes d’orthographe et une impression médiocre. L’étiquette indique «OLLO18» comme numéro de lot et «09/21» comme date d’expiration. Le faux numéro d’enregistrement NAFDAC prétend que le produit est officiellement enregistré au Nigéria.

Source : www.facebook.com/minilab

Cameroun : Gphf-Minilab détecte des faux antipaludiques au Cameroun

Crédit photo : www.DIFAEM.de

Crédit photo : www.DIFAEM.de

Un médicament contre le paludisme ne contenant pas de principe actif a été découvert au Cameroun. Les tests de contrôle effectués par Gphf-Minilab puis en laboratoire, ont confirmé l’absence de proguanil et révélé la présence d’amidon. L’étiquette indique  » Jac18″ en tant que numéro de lot et  » 09/20  » comme date d’expiration.

Source : www.facebook.com/minilab

Malaisie : Le ministère de la santé fait la chasse au commerce illicite de médicaments en ligne

Le ministère de la Santé a annoncé qu’il avait envoyé des milliers de notifications à des sites de e-commerce pour exiger la suppression de liens vers des produits pharmaceutiques illégaux. Depuis 2016, près de 6 000 avis de ce type auraient ainsi été envoyés donnant deux semaines à leurs propriétaires pour se conformer à la demande. La plupart d’entre auraient exécuté cet ordre. Le Ministère a indiqué avoir également contacté Facebook, Instagram, YouTube et d’autres plateformes de médias sociaux pour leur demander à eux aussi de supprimer les publicités proposant des produits médicaux en violation de la loi malaisienne.

Source : www.freemalaysiatoday.com

USA : L’agence de santé et les douanes américaines signent un accord pour renforcer la lutte contre les importations de produits illicites

Les dirigeants de l’agence de santé, la Food and Drug Administration et des douanes, la US Customs and Border Protection ont signé un accord le 4 avril afin de maximiser les capacités d’inspection et de détection afin d’empêcher l’entrée de produits illégaux et dangereux via le courrier international et les ports des États-Unis. Les deux organisations s’emploieront à améliorer le transfert de connaissances afin d’accroître leur efficacité, de réduire le chevauchement des tâches et de faciliter les missions. Ils partageront un laboratoire, du matériel scientifique et des installations.

Source : www.ohsonline.com

France : L’autorité de la concurrence trouve les règles régissant la vente de médicaments en ligne trop restrictives

L’Autorité a remis les résultats de son enquête sur le secteur de la santé. Elle y fait des propositions autour de 7 thèmes parmi lesquels la vente en ligne de médicaments et la publicité des officines. Sur ces deux sujets, elle recommande :
• D’autoriser le recours au référencement et aux comparateurs payants, pour permettre aux sites de vente en ligne de se faire connaître du public.
• D’élargir le champ des informations susceptibles d’être relayées dans les newsletters adressées aux clients, en autorisant les informations générales relatives au site et aux produits de santé qui y sont commercialisés, pour permettre une meilleure personnalisation de la relation pharmacien/patient.
• De supprimer l’interdiction « d’artifice de mise en valeur » (caractères gras, de grande taille, clignotants, etc.) pour permettre aux pharmaciens de valoriser leur offre de produits et leurs prix.

Source : www.contrefacon-riposte.info I www.contrefacon-riposte.info