L’ignorance tue : ensemble, agissons !

Contrairement à bien d’autres formes de trafics internationaux, la commercialisation illégale de faux médicaments se nourrit d’un élément majeur qui lui permet de proliférer sur tous les continents : le manque d’information.

Dans ce vaste marché de dupe au sein duquel le patient est en fait une victime et non un complice, la méconnaissance de l’ampleur du phénomène fait le lit de sa prolifération. L’absence des éléments d’information amène le patient à adopter des comportements à risque en achetant ses médicaments en dehors des circuits de distribution sécurisés.

L’information comme moyen de sensibilisation

L’une des missions de l’IRACM – à travers ce site en général et de cette rubrique dédiée au grand public en particulier – est de rompre avec cette méconnaissance, d’agir à la source en informant sur la nature, la dangerosité et l’étendue de la menace.

  • Pourquoi  et comment ce trafic se développe-t-il ?
  • Quels sont ses enjeux ?
  • Par quels moyens, technologies ou précautions, pouvons-nous limiter les risques qui pèsent sur les consommateurs de médicaments que nous sommes ?
  • Faut-il éviter l’achat de médicaments sur internet ou existe-t-il des garde-fous  suffisamment fiables pour sécuriser cette commercialisation ?
  • Les vaccins ou les produits vétérinaires sont-ils aussi contrefaits que les autres catégories de médicaments ?

Orientées pratiques, mais aussi très documentées, voici quelques-unes des questions que nous traiterons dans cette partie.

Prenez le temps de lire ces informations, « copiez-collez »-les, bloguez-les, tweettez-les et diffusez-les à vos proches en leur envoyant des liens vers notre site.

Plus vaste sera cet accès à l’information, plus dure sera la tâche pour les trafiquants. Et plus nombreuses seront les vies épargnées !