Guinée : Selon le Ministre de la santé, plus de 100 mille cas de décès par an sont enregistrés à cause de faux médicaments ou aux médicaments falsifiés

Mardi 10 novembre 2020, les députés ont autorisé à l’unanimité la loi sur la ratification du traité pour la création de l’agence africaine du médicament (AMA). L’occasion pour les parlementaires de poser des questions au ministre de la santé quant à la qualité et la sécurité des médicaments dans le pays. Face aux questions, le ministre a été franc et a donné les statistiques liées au décès provoqué par les faux médicaments ou aux médicaments falsifiés. « Plus de 100 mille cas de décès par an sont enregistrés à cause de faux médicaments ou aux médicaments falsifiés ». Pour lutter contre ce fléau, il indique que l’Etat a pris des dispositions et notamment la mise en place d’une centrale d’achat qui ravitaille tout le pays. « Pour les agréments, plus de 160 grossistes ont été recensés en Guinée. Vu ce qui se passe dans les pays voisins comme le Sénégal, le Président a décidé la sélection de trois sociétés grossistes pour le marché guinéen. A la fin, il a été constaté que seules les multinationales allaient être sélectionnées. Une commission a été finalement mise en place avec des critères. Ce qui a permis de sélectionner 50 sociétés grossistes et finalement 10 parmi elles sont soumises à l’appréciation du Chef de l’Etat. Donc, actuellement, ce sont 50 sociétés grossistes qui importent le médicament en Guinée », a expliqué le ministre de la santé.

Source : www.guineematin.com

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *