Irlande : Des anxiolytiques falsifiés à l’origine de plusieurs décès

Des versions falsifiées de benzodiazépine Ksalol – une marque d’alprazolam vendue par le fabricant de médicaments génériques Galenika – ont entraîné plusieurs décès et admissions à l’hôpital en Irlande, selon les médias locaux. L’utilisation des pilules, vendues 2 € l’unité dans la rue et plus connues sous le nom de « castles », se serait accélérée pendant le confinement. Bien que certains des faux ne contiennent aucun ingrédient actif, on pense que certains contiennent du fentanyl et des analogues qui peuvent être 100 fois plus puissants que la morphine et jusqu’à 50 fois plus puissants que l’héroïne, ce qui augmente le risque de surdose.

Source : www.securingindustry.com

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *