Nicaragua : Découverte d’un antibiotique falsifié

Le laboratoire Generifar, a annoncé avoir découvert des versions falsifiées d’azithromycine, un antibiotique à large spectre traitant certaines infections, et largement utilisé dans le contexte du coronavirus. Le laboratoire aurait prélevé des échantillons du médicament dans différentes villes du pays pour effectuer un test de « quantification chimique » et le comparer avec le produit authentique qu’ils produisent. « Le test d’analyse quantitative réalisé a montré l’absence totale de l’ingrédient actif azithromycine, confirmant la falsification de notre produit », a expliqué le laboratoire. Il ressort également de l’analyse effectuée par le laboratoire que les emballages primaire et secondaire, c’est-à-dire chaque blister et / ou boîte, « ne correspondent pas à l’emballage authentique » délivré dans le pays.

Source : www.laprensa.com.ni

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *