Etats-Unis : Le fabricant 3M intente une action en justice contre le commerce illégal d’équipements médicaux

Un procès est intenté en Californie contre un vendeur d’Amazon qui aurait vendu des masques de protection N95 de la marque 3M falsifiés et à des prix considérablement gonflés.
Les accusés « ont mis en place un programme illégal pour annoncer et vendre des respirateurs contrefaits, endommagés, défectueux à des clients involontaires… qui ont besoin d’équipements de protection individuelle (EPI) pour protéger leur santé », explique la plainte déposée auprès d’un tribunal de Los Angeles.
3M dit avoir déposé 12 actions en justice devant les tribunaux fédéraux à travers le pays dans sa lutte contre la fraude et la contrefaçon, remportant à ce jour cinq ordonnances de ne pas faire et trois injonctions préliminaires rendues par les tribunaux « qui ont mis un terme à d’autres profit des illégaux et contraires à l’éthique des défendeurs de la pandémie ».

Source : www.securingindustry.com

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *