Cameroun : Nouvelles saisies de faux médicaments introduits en contrebande

Des milliers de fausses tablettes de médicaments auraient été introduites en contrebande au Cameroun depuis le Nigeria voisin. Les trafiquants arrêtés en possession des produits ont été placés en détention provisoire. Les autorités ont déclaré que le Cameroun a vu une augmentation de la production et de la prolifération de la fausse chloroquine, alors que la population se précipite pour obtenir le médicament en espérant prévenir l’infection à COVID-19. La semaine dernière déjà, la police saisissait 41 cartons de faux paracétamol à Douala. En avril, ce sont six sociétés pharmaceutiques qui produisaient et vendaient des médicaments contrefaits qui ont été fermées.

Source : www.devdiscourse.com

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *