Mexique : Une enquête est lancée après le décès suspect de sept patients traités à l’héparine dans un hôpital

Les 7 décès ont eu lieu à l’hôpital régional Pemex de Villahermosa, à Tabasco. Des dizaines d’autres patients auraient, eux, souffert d’effets secondaires après avoir reçu de l’héparine, produite par le fabricant de médicaments national Laboratorios PiSA SA.
La Commission fédérale pour la protection contre les risques sanitaires (Cofepris) enquête sur l’hypothèse selon laquelle l’héparine utilisée à l’hôpital aurait été falsifiée. En effet, le fabricant a déclaré, après avoir examiné les flacons d’Inhepar 5000 UI / mL utilisés à l’hôpital, qu’ils avaient été réutilisés – ce qui est parfois observé avec des médicaments falsifiés.
Il y a plus de 10 ans, de l’héparine contaminée par du sulfate de chondroïtine sursulfaté (OSCS) – un adultérant utilisé pour tromper les tests de contrôle de la qualité – a blessé des milliers de patients dans le monde et tué des dizaines de personnes aux États-Unis et ailleurs.

Source : www.animalpolitico.com

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *