Europe : Europol annonce la saisie de près de 36 millions d’unités de médicaments contrefaits ainsi que 165 arrestations dans 12 pays européens

L’opération était dirigée principalement par la gendarmerie nationale française et les douanes finlandaises, et menée en collaboration avec Europol (ou l’Agence de l’Union européenne pour la coopération en matière répressive), l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle et d’autres organismes nationaux chargés de l’application des lois. Europol a déclaré que l’opération avait abouti au démantèlement de 12 groupes criminels et au recouvrement de 1,5 million d’euros d’actifs.
Parmi les médicaments contrefaits saisis figuraient la pseudoéphédrine, les antihistaminiques, les anxiolytiques, les régulateurs hormonaux et métaboliques, les stupéfiants, les analgésiques, les anti-œstrogènes, les hypnotiques et les substances dopantes. Les produits étaient acheminés par des canaux en ligne et hors ligne. Selon le communiqué d’Europol, les saisies indiquent une « tendance inquiétante » de la contrefaçon de médicaments contrefaits entrant sur le marché de l’UE. Ces produits sont fabriqués et emballés dans des laboratoires clandestins, souvent dans l’UE, a ajouté l’agence.
Les 165 arrestations ont été effectuées en Belgique, à Chypre, en Finlande, en France, en Grèce, en Hongrie, en Italie, au Portugal, en Slovaquie, en Espagne, en Ukraine et au Royaume-Uni.

Source : www.europol.europa.eu

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *