Vietnam : Le tribunal populaire d’Ho Chi Minh a reporté un procès en appel dans une affaire d’importation de faux médicaments pour le traitement du cancer

Lors du procès en appel, 12 accusés et près de 200 personnes ont été convoqués, mais en raison de l’absence de bon nombre d’entre eux, le tribunal a reporté le procès au 9 mars. Le 1er octobre 2019, le tribunal populaire de la ville avait condamné Nguyễn Minh Hùng, ancien directeur général de VN Pharma à 17 ans de prison, et Võ Mạnh Cường, ancien directeur de H&C International Maritime Trading Co., Ltd, à 20 ans de prison pour « fabrication et commerce présumés de médicaments contrefaits ».
Onze autres accusés impliqués dans l’affaire ont été condamnés à des peines allant de trois à 20 ans.
Après le verdict de première instance, l’accusé Hùng n’a pas fait appel. Cependant, l’accusé Võ Mạnh Cường a fait appel, affirmant qu’il n’avait pas joué un rôle de cerveau, comme mentionné dans le verdict de première instance. De 2013 à 2014, l’ancien directeur de VN Pharma a ordonné à l’ancien directeur de H&C International Maritime Trading Co d’acheter des médicaments prétendument fabriqués par la société Helix Pharmaceuticals du Canada et de fournir les médicaments aux hôpitaux vietnamiens.

Source : www.vietnamnews.vn

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *