Royaume-Uni : Le gouvernement travaille sur un nouveau projet de loi sur les médicaments et les instruments médicaux

Le gouvernement envisage d’introduire une législation à l’échelle du Royaume-Uni qui permettra à un plus grand nombre de professionnels de prescrire des médicaments « à faible risque », sans aucune indication à cette heure sur qui ou ce que cela inclurait. Le projet de loi figurant dans le discours de la Reine prononcé le 14 octobre 2019, mettrait également en œuvre « un système de lutte contre la contrefaçon de médicaments entrant dans les chaînes d’approvisionnement et un système d’enregistrement des vendeurs en ligne ». Les pharmacies britanniques ont actuellement accès à la base de données de la directive sur les médicaments falsifiés, qui alerte les pharmaciens en cas de détection de médicaments contrefaits dans la chaîne d’approvisionnement. Cependant, le Royaume-Uni n’aura plus accès à la base de données si le Royaume-Uni quitte l’UE sans aucun accord en place. Enfin, le projet de loi proposé inclurait un nouveau système d’enregistrement des pharmacies en ligne.

Source : www.pharmaceutical-journal.com

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *