Pérou : Le ministère de la Santé souhaite renforcer la surveillance dans les régions frontalières afin de mieux lutter contre le commerce illégal de médicaments.

Afin de renforcer les actions de lutte contre le commerce illicite de médicaments aux frontières, l’agence de santé Digemid a organisé une formation à destination des procureurs et des pharmaciens de Tacna, Puno, Iquitos et Tumbes. L’objectif de ce type de formation est de renforcer les capacités et de rappeler qu’un certain nombre de sanctions existent dans le code pénal pouvant être appliquées aux crimes liés à la falsification de médicaments.

Source : www.andina.pe

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *