Vietnam : Des représentants du ministère de la Santé jugés responsables de l’importation de milliers de faux médicaments contre le cancer

L’Inspection gouvernementale a annoncé sa conclusion sur les responsabilités du ministère de la Santé et de l’agence de santé en ce qui concerne l’octroi de licences d’importation de médicaments à la société VN Pharma et d’une licence d’exploitation au producteur de médicaments étranger Helix. Cette enquête fait suite au scandale qui a éclaté en 2014 lorsque des soupçons ont été émis sur l’origine du médicament H-Capita 500 mg – considéré comme un anti-canc2reux.
Selon les inspecteurs, les responsables du ministère et de l’administration des médicaments doivent être tenus pour responsables de plusieurs lacunes dans l’application des circulaires réglementant le registre des médicaments et fournissant des indications sur les importations et exportations de médicaments.
Le ministère aurait ainsi accordé un total de 607 licences d’importation pour trois types de médicaments qui auraient été fabriqués par la société canadienne Helix Pharmaceuticals. Aucune copie de la licence commerciale de la société au Vietnam n’a été incluse dans les demandes d’importation.

Par ailleurs, une société pharmaceutique étrangère qui souhaitait demander une licence d’exploitation au Vietnam n’avait pas subi d’évaluation approfondie de ses installations de fabrication. Une réglementation jugée laxiste qui a conduit à la délivrance d’une licence commerciale officielle à Helix en 2014.

Source : www.vietnamnews.vn

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *