Pérou : Les médicaments illicites représenteraient 10,5% du marché péruvien

Une étude de l’association nationale des pharmaciens révèle que les médicaments illicites représentent plus de 10% du marché pharmaceutique du pays. Aujourd’hui, 55,1% des cas de médicaments illégaux signalés à l’agence de santé (Digemid) proviennent d’établissements tels que des pharmacies, des distributeurs et des laboratoires ayant des pratiques clandestines. Par ailleurs, une recherche, présentée lors du séminaire « Analyse de l’accès aux médicaments au Pérou » organisée par la Société du commerce extérieur du Pérou (ComexPerú), a également montré que les médicaments les plus falsifiés étaient ceux agissant sur le système nerveux (26,93%), les antibactériens à usage systémique (18,97%), ceux agissant sur le système génito-urinaire et les hormones sexuelles (18,88%) ou encore sur la digestion (17,41%). En ce qui concerne la forme pharmaceutique, les comprimés (43,51%) et les comprimés enrobés (27,09%) étaient les plus falsifiés.

Source : www.andina.pe

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *