Équateur : Un fabricant de faux médicaments condamné à 5 ans de prison

Le tribunal pénal d’Azuay a condamné le directeur général de la société Mediveza, à cinq ans d’emprisonnement pour avoir participé au crime de production, fabrication, commercialisation et distribution de médicaments périmés et falsifiés. Dans le cadre de l’opération « Fármaco IV », menée dans plusieurs villes du pays le 25 juillet 2017, 18 établissements avaient été perquisitionnés et 18 tonnes de médicaments contrefaits (multivitamines, antibiotiques, anti-inflammatoires et autres) avaient été saisis, ainsi que des machines servant à l’emballage des comprimés.

Source : www.cronica.com

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *