Brésil : la justice suspend certaines règles de sécurité afin de faciliter l’importation de médicaments rares

Le juge a autorisé, de façon temporaire, la société de gestion Global Health SA, à importer sans contrôle préalable de l’agence de santé (ANVISA) trois médicaments à coût élevé pour le traitement de maladies rares. Il s’agit de : Febrazyme, Myozyme et Aldurazyme. Pour l’ANVISA cette mesure est préoccupante car en l’absence de contrôle, il est impossible d’assurer que les médicaments importés sont efficaces de bonnes qualités et sûrs. « Une entreprise qui n’a pas reçu d’autorisation pour importer et distribuer des médicaments ne peut pas garantir qu’ils seront stockés et transportés correctement. Autrement dit, il pourrait y avoir un risque sérieux pour la santé des personnes qui prennent ces médicaments  » déclare l’ANVISA.

Source : www.istoedinheiro.com.br

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *