Danemark : le sable pour lutter contre la contrefaçon

Un nouveau système de marquage destiné à lutter contre la contrefaçon a été développé par l’Université de Copenhague au Danemark. Le système fonctionne grâce à un mélange de sable et de trois éléments métalliques rares. En pratique, un grand bidon de sable est divisé en trois, chaque lot est mélangé avec un des trois éléments suivant l’europium, le terbium et le dysprosium. Les éléments, qui s’allument lorsqu’ils sont exposés à une longueur d’onde spécifique de la lumière, sont absorbés dans la surface de chaque grain de sable. Les trois cuves sont ensuite mélangées ensemble. Des milliers de grains de sable colorés posés sur un ruban forment ainsi un motif de quelques millimètres, unique et impossible à reproduire ou à transformer. « Cette technologie est basée sur le hasard, ce qui le rend le piratage impossible », a déclaré le professeur associé Thomas Just Sorensen, chef de recherche au département de chimie de l’Université de Copenhague.

Source : www.securingindustry.com

Retour

Les commentaires sont fermés.