Algérie : les douaniers pas assez formés à la lutte contre les faux médicaments

Le directeur général des douanes algériennes a annoncé lors du 18e Forum pharmaceutique d’Alger, que les douaniers de terrain manquaient de connaissances pratiques dans le domaine de la lutte contre la contrefaçon des médicaments. « Les agents douaniers sont formés dans le domaine des articles de sport, des produits cosmétiques et des marques déposées, mais pas dans les médicaments contrefaits » déclare t-il. Ils souhaitent être sensibilisés, comme pour les autres catégories de biens, à la reconnaissance des produits afin d’améliorer la lutte contre le trafic de faux médicaments. Les douanes algériennes ont saisi 17.272 boîtes de médicaments en 2016 d’une valeur de 1,2 million DA. Un marché illicite majoritairement lié à la contrebande.

Source : www.letempsdz.com

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *