OPERATION ACIM : NOUVELLES SAISIES RECORD DE MEDICAMENTS ILLICITES DANS 16 PAYS D’AFRIQUE

L’Organisation mondiale des Douanes (OMD) et l’IRACM ont dévoilé, le 20 janvier 2017, à l’occasion d’un petit déjeuner de presse, les résultats de l’opération d’interception ACIM.

De gauche à droite : Jean-David Levitte, Ambassadeur de France et Président du Conseil d’administration de l’IRACM Ana B. Hinojosa, Directrice de la Direction du contrôle et de la facilitation de l’OMD Bernard Leroy, Directeur de l’IRACM Quentin Duteil, Chargé de mission, Fondation Chirac

De gauche à droite :
Jean-David Levitte, Ambassadeur de France et Président du Conseil d’administration de l’IRACM
Ana B. Hinojosa, Directrice de la Direction du contrôle et de la facilitation de l’OMD
Bernard Leroy, Directeur de l’IRACM
Quentin Duteil, Chargé de mission, Fondation Chirac

L’Opération ACIM en un coup d’œil

113 millions de produits pharmaceutiques illicites et potentiellement dangereux pour la santé ont été interceptés

Dates 
Du 31 août au 14 septembre 2016
3 jours de formation à Mombasa, au Kenya, suivis de 10 jours d’intervention douanière du 5 au 14 septembre 2016.

Op ACIM 216 pays
Afrique du Sud, Angola, Bénin, Cameroun, Côte d’Ivoire, Gabon, Ghana, Kenya, Mozambique, Namibie, Nigéria, République Démocratique du Congo, République du Congo, Sénégal, Tanzanie, Togo.

16 ports maritimes
16 ports d’Afrique orientale, occidentale et australe reconnus comme étant les principaux ports d’entrée des produits commerciaux.
Durban, Luanda, Cotonou, Douala, Abidjan, Libreville, Tema, Mombasa, Maputo, Walvis Bay, Lagos, Pointe Noire, Dakar, Dar Es Salaam, Lomé

Interception
Au total, 128 999 109 unités de tous types de produits ont été interceptées. Les produits de santé illicites et/ou contrefaits représentent près de 98% des unités interceptées. Parmi les produits de santé, ont été saisis :

  • 113 millions de médicaments (dont 247.900 de produits vétérinaires)
  • 13 millions de compléments alimentaires
  • 5 000 dispositifs médicaux

Parmi les médicaments découverts par les douaniers africains, se trouvaient une majorité de traitements de première nécessité : antipaludéens, anti-inflammatoires, antibiotiques mais aussi 2 millions de doses d’anticancéreux.

La majeure partie de ces interceptions ont eu lieu au Nigéria, au Bénin, au Kenya, au Togo et en Namibie.

Provenance
La plupart des cargaisons interceptées provenaient d’Inde (75%) ou de Chine (25%).

En 4 opérations, près de 900 millions de produits pharmaceutiques saisis, un chiffre alarmant !

Depuis 2012, les quatre opérations de grande envergure menées par l’OMD et l’IRACM dans les grands ports maritimes de 24 pays d’Afrique (ViceGrips 2, Biyela 1, Biyela 2 et ACIM) ont permis l’interception de près de 869 millions de médicaments contrefaits et illicites, d’une valeur estimée à plus de 400 millions d’euros. Autant de médicaments potentiellement dangereux qui ont été retirés du marché au lieu d’être vendus aux populations africaines.

image001

Pour en savoir plus : 
Chiffres de l’opération ACIM (infographie)
Chiffres des 4 opérations (infographie)
Lire le communiqué de presse

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *