Equateur : le pays condamne pour la première fois un homme pour contrefaçon de médicaments

equateurPour la première fois de son histoire, la justice équatorienne a condamné un homme à 1 an de prison ferme pour trafic de médicaments contrefaits. A l’occasion de plusieurs opérations dans le pays (Quito, Guayaquil, Santo Domingo de los Tsachilas) menées en décembre 2015, la police a saisi 1,5 million de comprimés contrefaits, découvert à Quito un atelier clandestin pouvant produire 4 500 pilules à l’heure et arrêté 3 personnes sur les autres sites. Jusqu’à présent, aucun contrevenant n’avait été condamné en Équateur, malgré la loi interdisant expressément ce trafic qui prévoit des peines d’emprisonnement de 3 à 5 ans.

Source : www.securingindustry.com

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *