Italie : coup d’arrêt aux activités d’un réseau international de fabrication et vente de faux médicaments

C’est en mettant la main sur 30 000 fausses pilules trouvées dans des colis à l’aéroport de Milan, en partance pour le Brésil, la République Dominicaine ou le Nigéria, que la police financière italienne a pu démanteler un réseau de faux médicaments.

Elle avait été alertée par l’arrestation, quelques jours auparavant, de deux Nigérians en possession de plus de 600 fausses solutions d’hydroquinone, solution utilisée pour éclaircir la peau, interdite en Europe. Cette arrestation leur a permis de découvrir d’importantes quantités de pilules, comprimés et lotions contrefaites, prêts à être expédiées.

Source : www.adiac-congo.com

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *