Les Emirats Arabes Unis alertent sur la dangerosité des annonces en ligne vantant des médicaments non autorisés

Le marché mondial de la publicité illégale par le biais des réseaux sociaux pourrait atteindre 11 milliards $ en 2017. Selon les autorités dubaïottes, 715 publicités en ligne pour des produits de santé illégaux ont été repérées par le ministère en 2015. Il s’agit généralement  de publicités qui font la promotion de traitements et de médicaments qui ne sont pas approuvés par les autorités de santé. Parmi ces produits illégaux : des médicaments à base de plantes, des stimulants sexuels, des traitements amaigrissants mais aussi des antidiabétiques. Récemment, des textos ont été envoyés dans tous les Émirats arabes unis alléguant que des herbes naturelles pouvaient guérir le cancer.

Source : khaleejtimes.com

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *