Certains laboratoires jamaïcains falsifieraient volontairement les médicaments produits dans leurs usines

Le ministère de la Santé confirme qu’il y a des preuves concernant les activités frauduleuses de certaines sociétés pharmaceutiques locales : celles-ci modifieraient les dates d’expiration des médicaments. Selon l’article, elles aussi réduiraient le nombre d’ingrédients actifs dans leurs produits, trompant les consommateurs. Des rapports montrent que des produits chimiques et des produits pharmaceutiques de qualité inférieure tels que des pommades antibiotiques, des sirops contre la toux et des désinfectants ont été distribués sur le marché local. Le ministre de la santé travaillerait sur la façon d’améliorer le cadre général de la réglementation du secteur.

Source : jamaica-gleaner.com

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *