Le gouvernement tanzanien fait fermer deux cliniques nord-coréennes utilisant des faux médicaments

Le gouvernement tanzanien a ordonné la fermeture immédiate de deux cliniques nord-coréennes opérant dans la principale ville portuaire de Dar es-Salaam. Selon les autorités, ces cliniques mettent en danger la vie des patients  car elles travaillent sans licence d’exploitation ni permis de travail ; les médecins nord-coréens qui y travaillent n’ont pas de qualification, les traitements et les appareils utilisés ne sont pas vérifiés et elles prescrivent de faux médicaments.

Source : rfa.org

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *