Les pays d’Afrique Centrale renforcent leur coopération contre le terrorisme, les trafics de stupéfiants et de médicaments contrefaits

Les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), réunis le 15 septembre à Yaoundé, ont annoncé leur volonté d’intensifier leur lutte contre le terrorisme, les trafics de stupéfiants et de médicaments contrefaits.

Les experts des questions policières dans le domaine de la police judiciaire, de la police des frontières, de la lutte contre le trafic de drogue et de la coopération policière internationale souhaitent adapter leur stratégie de lutte contre la criminalité en mettant en place des programmes de formation et en organisant des opérations de police conjointes ou simultanées entre les différents pays. Ces experts devront identifier et évaluer les phénomènes criminels en Afrique Centrale afin de proposer des solutions aux chefs de police du Comité des chefs de police d’Afrique centrale (CCPAC). Ils devront également faire des propositions pour  tendre vers une harmonisation des législations nationales et vers l’élaboration de programmes d’enseignement communs dans les écoles de police.

La CEMAC regroupe six pays, à savoir : le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée Équatoriale, la République de Centrafrique et le Tchad.

Source : French.china.org.cn

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *