Des antipaludiques contrefaits inquiètent la population au Darfour

Les habitants de l’ouest du Darfour sont inquiets pour leur santé. En effet, des médicaments antipaludiques expirés ou contrefaits sont vendus sur les marchés, provoquant la mort de plusieurs personnes. Les deux dernières victimes recensées avaient été traitées avec des médicaments achetés à un commerçant de Nierteti dans le centre du Darfour.

Des requêtes pour le lancement d’une campagne anti-contrefaçon ont été soumises au ministère de la Santé du West Darfour.

Source : Radio Dabanga

Retour

Les commentaires sont fermés.