Les autorités azerbaïdjanaises mettent au jour un trafic de médicaments contrefaits

Résultat du renforcement des mesures permettant de lutter contre la contrefaçon de médicaments dans le pays, les autorités ont procédé à l’arrestation de plusieurs personnes impliquées dans un trafic illicite de grande ampleur, empêchant un vaste réseau de revendre des faux médicaments en pharmacie.

Parmi les personnes arrêtées, un pharmacien de 33 ans, Gerayev Tofig Aghababa, était prêt à revendre dans son officine des produits comme “no-shpa”, “bromgeksin” ou “seftriakson” sans en connaitre la provenance. Les étiquettes, les boites et les instructions étaient imprimées dans l’imprimerie d’un jeune homme âgé de 29 ans, Muzaffar Polad Tofigdans. Cet homme a tenté de brûler bon nombre de preuves mais des étiquettes et des boîtes ont pu être retrouvées ainsi que de nombreux échantillons de faux médicaments.

Retour

Les commentaires sont fermés.