En Birmanie, près de 10 tonnes de médicaments non enregistrés débusquées par les forces de Santé publique

Fin janvier 2014, et après cinq mois de raids et d’enquêtes, le Ministère de la Santé a identifié cinq lieux – trois magasins et deux bungalows en Bangsar et Persiaran Syed Putra – utilisés pour stocker des pilules aphrodisiaques.

Le butin d’une valeur estimée de 630 535 US$ comportait des analgésiques, des antibiotiques, des antihistaminiques, des antiacides, des pilules psychotropes, des contraceptifs et des pilules contre la nausée. Elles ont été produites en Birmanie et en Inde.

Quatre ressortissants de Birmanie exploitant une boutique à Lebuh Pudu ont également été arrêtés dans les raids.

Les médicaments ne sont pas inscrits au Ministère de la Santé et certains contenaient même des poisons.

Retour

Les commentaires sont fermés.