Un contrôle qualité des médicaments plus strict en 2014 pour la Papouasie-Nouvelle-Guinée

L’Australie a décidé de supprimer cette année le financement de la fourniture de médicaments aux centres de santé de Papouasie-Nouvelle-Guinée (PNG). En effet, en juin, le gouvernement de PNG a retiré un contrôle qualité crucial et a accordé plus tard le contrat à une entreprise locale liée à un fournisseur chinois de médicaments de sous-qualité.

La population de la région est sujette à la tuberculose, le paludisme, la pneumonie et la gastro. Des médicaments de qualité inférieure risquent de provoquer des graves problèmes de santé publique.

Il y a trois ans, un scandale de corruption au sein du système de santé de la Papouasie-Nouvelle-Guinée a laissé les hôpitaux à court de médicaments et a incité le gouvernement de PNG a demandé l’aide de l’Australie en fournissant les centres de santé.

Mais l’accord était toujours temporaire et, cette année, le gouvernement de PNG a pris la responsabilité de fournir des kits médicaux en 2014.

L’Australie a décidé de maintenir le financement du programme à la condition de procéder par appels d’offres et les entreprises doivent avoir l’agrément, y compris une norme ISO 9001, internationalement connue.

Retour

Les commentaires sont fermés.