Déclaration de Niamey contre les faux médicaments en Afrique

L’IRACM ET LA FONDATION TATTALI-IYALI S’UNISSENT CONTRE LES FAUX MÉDICAMENTS EN AFRIQUE

M. Bernard Leroy, Directeur de l’IRACM, et M. Mano Aghali, Ministre de la Santé Publique du Niger.

Le 23 novembre 2013, à Niamey, au Niger, a été signée la Déclaration de Niamey par quatre Premières Dames d’Afrique subsaharienne. Cet évènement est la première étape de recommandations et d’actions qui seront mises en places dans les années à venir.
20 experts internationaux et régionaux parmi lesquels Interpol, l’Organisation Mondiale des Douanes, la Fondation Chirac et l’ONU Sida, et plus de 1 600 invités locaux, dont les plus hauts représentants du Niger et de pays africains ont participé à l’évènement.

« Cette conférence a d’abord permis de mieux appréhender le phénomène de la contrefaçon de médicaments. Un phénomène qui s’aggrave et constitue une menace directe contre les Etats de la région et leurs populations. Une menace du point de vue de la santé publique, et une menace du point de vue de l’ordre public, compte tenu de l’emprise que le crime organisé transnational tente ainsi d’acquérir.
Cette réunion a mis en évidence une volonté commune de développer véritablement une approche régionale associant à tout le moins les Etats représentés ici aujourd’hui par leurs Premières Dames » – Bernard Leroy, Directeur de l’IRACM


L’Institut International de Recherche Anti-Contrefaçon de Médicaments (IRACM) et la Fondation Tattali-Iyali, présidée par S.E. Dr Lalla Malika Issoufou Mahamadou, Première dame du Niger et Présidente de la fondation, sont les initiateurs et organisateurs de la conférence et de la signature de la Déclaration.

En présence du Premier ministre du Niger, M. Brigi Rafini, et du Ministre de la Santé Publique du Niger, M. Mano Aghali, la Déclaration de Niamey a été signée le samedi 23 novembre 2013 par :
– Mme Lalla Malika Mohamadou Issoufou, Première Dame du Niger et présidente de la Fondation Tattali-Iyali,
– Mme Chantal Compaore, Première Dame du Burkina Faso,
– Mme Chantal Djotodia, Première Dame de la Centrafrique,
– Mme Aminata Maiga Keita, Première Dame du Mali.

La Première Dame de Guinée équatoriale était représentée par la Ministre déléguée du département de la culture et du tourisme, Guillermina Mekuy Mba Obono.

Communiqué de presse

Retour

Les commentaires sont fermés.